/

Recyclage du plastique en France

Il n’est pas facile de recycler le plastique vu qu’il contient plusieurs composants. Une étude menée par Deloitte a permis de trouver des solutions efficaces pour accélérer l’opération. En effet, le sixième continent ne cesse de dériver dans le Pacifique. De plus, une grande majorité de cette énorme masse de déchets contient des tonnes d’emballages ménagers en plastique qu’on met en vente sur le marché chaque année.

Selon le ministère de l’Ecologie, le plastique est encore très peu recyclé par rapport au verre et le papier carton. Si plus d’un million de tonnes d’emballage en plastique est mis en vente sur le marché chaque année, seulement 230 000 sont recyclées même si les entreprises qui s’en occupent sont nombreuses. Quoi qu’il en soit, le recyclage des plastiques est un facteur de développement des industries, notamment dans l’automobile qui utilisent des matières recyclées pour la conception des peaux de pare-chocs.

Même si les freins sont encore trop nombreux pour bien démarrer cette filière, l’étude menée par Deloitte permet d’y voir plus clair. Huit organisations professionnelles ont été rassemblées par 2ACR et trois éco-organismes pour ce faire et Eco-Emballages en fait partie. Pour ce dernier, l’extension des consignes de tri est nécessaire si on veut atteindre l’objectif plus facilement et rapidement. Pour cet organisme, la chaîne du tri et du recyclage est incontournable pour réduire considérablement l’impact environnemental des emballages. Pour ce faire, les entreprises doivent diminuer à la source leurs emballages et optimiser leur recyclabilité.

En ce qui concerne toujours le recyclage des plastiques selon les études de Deloitte, il est plus pratique de le réaliser sur le territoire français afin de surmonter les problèmes liés à l’export des déchets plastiques et optimiser le fonctionnement de la filière. De ce fait, il est judicieux d’optimiser le fonctionnement de la filière en renforçant les synergies et la traçabilité ainsi que la transparence.