/

Camping flottant à Montréal

L’idée du camping urbain n’est point nouvelle. Cette invention a été déjà mise à l’essai à New York et à Berlin. La tour est à Montréal.

L’auteur du projet, spécialiste dans le domaine du tourisme, Vincent Léger, croit qu’à Montréal il y a assez de place libre pour associer les habitants de la ville à la nature. La lutte pour se faire une place dans le camping urbain dure depuis déjà deux ans. Cette année, la direction du stade Olympique et les autorités de la mairie se sont intéressés au projet.

Léger propose d’installer un camping ordinaire pour la saison d’été et d’hiver près du stade Olympique et un camping flottant près du canal de Lachine, non loin de la rue Peel. Le dernier projet a beaucoup intéressé les autorités du ministère du tourisme du Québec.

Les écologistes assurent qu’il faudra encore deux ans pour remporter la victoire et recevoir l’autorisation. Mais les activistes des campigns répondent qu’ils peuvent planter spontanément leurs tentes comme c’était à Berlin en 2006-2010.