/

Des légumes sur les toits de Montréal

Il y a une année qu’on a lancé le premier toit de légumes Lufa à Montréal. Dans les serres, où le climat en hiver ressemble à celui de Boston, on cultive 40 espèces des légumes et des fruits, y compris la fraise, les concombres, les tomates, les poivrons, la salade et la verdure.

L’équipe Lufa appuie sur  la diminution des déchets et leur traitement rationnel. En Amérique du Nord, les légumes sont transportés à 2 500km. Lufa peut livrer sa production à 15km, ce qui diminue considérablement les food miles et le rejet des gaz de serre.

La production est simple et effetive. La récolte des légumes et des fruits commence à 5 heures du matin, à 7h30 on les emballe et on les livre aux clients vers 13 heures. Il est à noter le fait que si la tomate a été cultivée au Mexique, on l’arrache très tôt pour la transporter  au Canada. Il n’y aura pas assez de vitamines, en plus, elle sera concervée dans le réfrigérateur. La tomate de Lufa représente un légume à valeur requise, avec tout l’ensemble de vitamines, en plus, on évite sa concervation dans le réfrigérateur. Cette approche plaît aux consommateurs. En 2011 Lufa livrait 300 paniers de production quotidiennement, en mars 2012 la quantité a augmenté jusqu’à 800 paniers.

Lufa a de grands plans pour le futur. En été 2012 la société va construire encore quelques fermes sur les toits de Montréal à la surface de 20 millions de metres carrés. Ces fermes pourront fournir des légumes à 1,3 millions habitants de Montréal.